place du marché

La beauté de ce pays, l’humanité, débonnaireté et courtoisie de cette nation. (François Des Rues 1611)


Pensez à vous géolocaliser
Lien


    Suite a l'article de l'Union, Cécile Duflot repond!

    Partagez
    avatar
    Waterman
    Admin

    Messages : 8335
    Date d'inscription : 08/09/2011
    Localisation : Toi, tu Creuse!
    02022012

    Suite a l'article de l'Union, Cécile Duflot repond!

    Message  Waterman

    « Pas un journaliste, mais un co.nnard » : c’est ainsi que Cécile Duflot a réagi sur twitter"

    http://www.francesoir.fr/actualite/politique/cecile-duflot-traite-un-journaliste-de-connard-180165.html?google_editors_picks=true


    _________________
    "Ne jamais aller nulle part sans un couteau- Leroy Jethro Gibbs (Règle n ° 9)

    « Quand on cesse de croire en Dieu, ce n’est pas pour croire en rien, c’est pour croire en n’importe quoi. » - G.K. Chesterton

    « Toute rencontre avec les hommes fournissait à Démocrite matière à rire. » Juvénal, Satires, X, V, vers 47

    « Il y a une activité de l’homme qui est peut-être plus importante que la politique : c’est la recherche de la Vérité » - Raymond Aron

    « Chose paradoxale : c'est avec les gens intelligents qu'on déconne le mieux » - Frédéric Dard
    Partager cet article sur : diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

    Message le Ven 3 Fév - 11:26  Invité

    Le journaliste répond à Cécile Duflot :

    Cécile Duflot, tête à claques (suite)…

    IL paraît que cette tête à claques de Cécile Duflot se répand sur Twitter pour dire qu'un journaliste rémois (moi) l'aurait insultée. Ma première réaction, c'est que la patronne des Verts est plus douée pour bavasser sur Twitter (il ne faut pas penser) que pour répondre à un journaliste. Normal. Une grenouille décervelée ne peut répondre qu'à des stimuli. La deuxième chose, c'est que notre péronnelle est une fieffée menteuse. Lorsque je me suis permis de quitter la table, mardi midi à Reims, constatant que Cécile Duflot ne levait pas son œil de ses téléphones, ou alors pipelettait à droite à gauche sans se préoccuper des journalistes qui lui faisaient face (je n'étais pas le seul), je lui ai simplement fait remarquer, en partant, qu'elle avait encore des choses à apprendre dont la politesse. Réponse de Torquemada Duflot : « Je n'ai rien à apprendre d'un journaliste d'extrême droite ».
    (...)
    Le hasard faisant bien les choses sur le quai de la gare de Reims où j'attendais un train pour Paris hier matin, je suis tombé sur une représentante des élus écologistes de la ville de Reims, Elodie Bessé. Comme je lui expliquais succinctement qu'il devait certainement manquer quelques cases à sa patronne pour me taxer sans me connaître « de journaliste d'extrême droite », j'ai eu le droit à cette réponse prodigieuse : « Oui, mais vous avez quand même posé une question provocante en demandant pourquoi un ouvrier voterait pour la liste Ecologie ».
    (...)

    http://www.lunion.presse.fr/article/marne/cecile-duflot-tete-a-claques-suite

      La date/heure actuelle est Mer 21 Nov - 2:48